10/01/2008

Le Boxer.


Tatati... tatati... tatati... Téléphone. Avant, il faisait dring... dring... dring... Maintenant... Le con qui a inventé ce truc... et il y en a qui ne peuvent plus s'en passer et se baladent toute la journée avec ce bidule à l'oreille ! Faut être taré. En cas d'urgence, cela peut se comprendre, sinon...
- Allo ? Qui ça ? Delphine ? Bonjour, comment vas-tu, ma chérie ? Tu es à la gare. Tu as pris un train ? Non, le bus. Oui, et alors ? Que je vienne te chercher... à la gare. Oui, je sais où elle se trouve ! Dans dix minutes. A tantôt.
Je n'ai rien pigé. Qu'est-ce qu'elle fout à la gare ? "Je t'expliquerai" m'a-t-elle dit. Allons-y...
De retour à la maison avec Delphine, ma petite-fille, j'avais déjà compris pourquoi elle avait pris le bus. J'admets que le temps ne se prêtait pas aux balades à vélo.
- Au fait, Delphine. Tu ne m'as pas dit quel vent favorable t'amenait en ville.
- J'ai un tas de bricoles à acheter pour Maman, Papa et moi. Tu pourras m'amener au centre commercial ?
- Puisque tu me le demandes si gentiment ? Tu as la liste ?
- Quelle liste ?
- La liste des achats à faire.
- Non, j'ai tout en tête.
- Eh bien, tu fais un copier-coller sur une feuille de papier. Nous serons ainsi sûrs de ne rien oublier. Exécution ! Et ne tire pas cette tête... Mauvais pour l'intellect. Pendant ce temps-là, je vais me raser.
De la salle de bains, j'entends ma Delphine ruminer sa mauvaise humeur et râler parce que la mémoire d'un article lui échappe. Pourquoi n'a-t-elle pas fait cette liste avant de partir ? Chez les femmes, les cheminements de la raison sont... hasardeux et non reproductibles. Etrange, je deviens plus aimable à l'égard du sexe faible. Pfft, je vieillis !
Tatati... tatati... Encore...
- Allo ?
- Papy, qui c'est ?
- Ta mère !
- Oui, elle est arrivée. Tu as oublié quatre paires de Boxers pour ton... de mari.? Où veux-tu que je trouve ces bestioles, moi ? Il va en faire l'élevage ? Il est givré ou quoi ? Quoi, ce sont des slips. Tu rigoles ? Delphine m'expliquera. Encore ! Elle s'y connaît. Si tu le dis... La taille et couleur ? 7 XL et noir. C'est tout ? C'est ça, au revoir.
Des slips kangourou, oui... mais des slips nommés boxer ! Ils ont une sale gueule, ils bavent... d'accord mais quel est le rapport avec des slips ? Je crois le percevoir mais lointain.
Et nous volilà partis. Les courses se passent bien. Nous n'avons rien oublié. Et retour dans mes pénates.
- Delphine, tu fais le tri ?
- Tiens Papy, tu as acheté des slips boxer aussi ? Ah ! C'était ça, ta longue conversation avec la préposée au rayon sous-vêtements hommes. Elle t'a convaincu ? Papa va se marrer...
- Milliardidju, Delphine ! De quoi je me mêle ? A quelle heure, ton bus ?
Pfft, depuis quand les boxers seraient-ils interdits aux vieux ? 

07:30 Écrit par Rhadamanthe dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

Bonjour Jamais tranquille avec les jeunes pourtant ils nous manquent vite quand ils sont absents.
A propos, les slip boxers, ils ne bavent pas trop?
Amicalement
Michel

Écrit par : Les sources du Nil | 10/01/2008

Ceci dit, les boxers, les vrais,
sont d'adorables bêtes !

Crois-en mon expérience !

Bizzz... passe un excellent week-end.

Écrit par : Béa | 12/01/2008

En général... les "faux" boxers et leur contenu aussi !
Crois-en mon expérience.
A plus.

Écrit par : rhadamanthe (l'auteur) | 12/01/2008

Sympa! Je repasserai! J'aime les gens qui écrivent!
Merci!

Écrit par : Amadeus | 13/01/2008

c'est trop long à lire mais je viens te souhaiter une heureuse année 2008 et si plus court je lis promis je suis fénéante je le sais....

Écrit par : rita | 13/01/2008

Les commentaires sont fermés.