07/01/2008

Elles.


Comment seront-elles en deux mille huit. Différentes de deux mille sept ? Peu de chances. Pour changer nos compagnes, il nous faut un séïsme, un tsunami, une catastrophe, une épidémie. Et encore, comme dans toute maladie virale, l'élimination d'un grand nombre de petites bêbêtes ne signifie pas l'éradication complète de la maladie. Les survivantes mutent et vous empoisonnent l'existence encore davantage.
Oui, me direz-vous, mais il y a des exceptions. C'est possible sinon certain. Il faut les trouver. Il y a auusi des poissons volants : ce n'est pas la majorité du genre !
Pourtant, si elles le voulaient, elles pourraient être altruistes, tendres, attentionnées, silencieuses de temps à autre, compréhensives, en un mot aimables, à défaut d'être aimantes. Le désirent-elles ? Allez savoir ce qu'elles souhaitent exactement au travers de leur égocentrisme, leur coquetterie, leurs agaceries, leurs calomnies, leurs mensonges pieux, leur jalousie étudiée... Arrêtons la liste : l'exhaustivité en ce domaine n'existe pas.
"Cet homme est méchant, un mécréant de la pire espèce" vous diront-elles. C'est vrai. Suis-je complexé, pervers, mauvais ? Sans doute. Ou simplement réaliste ? Ma foi...
J'avais cette brique sur l'estomac. Fallait la dégurgiter, crever l'abcès. Je vais faire hurler dans les chaumières : ce ne sera pas la première fois ! Et je m'en fous...
Ne dis-je pas tout haut ce que de nombreux hommes pensent tout bas ? "Des connards, des pourris !" hurlent-elles. Ben, voyons...
J'ai hésité longtemps avant de publier ce témoignage. J'en suis honteux mais... si content ! Puissent-elles me pardonner...

08:29 Écrit par Rhadamanthe dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Ben ouais y'a des nanas comme ça et y'a des mecs pourris.
Y'a aussi des nanas différentes et des mecs autrement.
C'ets vrai que, quand je vois certaines bonnes femmes, j'ai la gêne d'en être une mais quand je vois certains mecs, y'a pas à dire, j'ai des envies de meurtres: sans paroles, menteurs, prometteurs sans lendemain, ...
Si ça t'a fait du bien de vider ton sac, tant mieux mais je ne crois pas que ça changera grand chose à l'affaire...
La proportion de crétins est partout la même, dans toutes les catégories de l'humanité...

Écrit par : La P'tite Mimi | 07/01/2008

Ah, les briques, difficiles à digérer, hein.

Écrit par : cuisine facile | 07/01/2008

chose avouée... ...est à moitié pardonnée!!! :o)

Écrit par : une passante | 14/01/2008

Les commentaires sont fermés.