03/12/2007

Les importuns.


Driing, driing... Le téléphone. Huit heures du matin, un dimanche. Un dingue !
- Allo ? Delphine ! Tu as vu l'heure ? Il fait clair ! Et alors, milliardidju ? Ta maman veut me parler. Oui, j'écoute.
- .../...
-  Aujourd'hui ? Non, je ne suis pas libre. Ce que j'ai à faire ? Mais cela ne te regarde pas, ma chérie.
Et puis quoi encore ? S'ils s'imaginent que j'ai l'intention de leur soumettre mon emploi du temps, ils se fourrent le doigt dans l'oeil... jusqu'à l'omoplate, mes héritiers.
- Me quoi ? Désister. Non, ce n'est pas possible. Oui, c'est important. Non, ce n'est pas grave. Non, je n'ai rien à te dire. Pardon ?
Dès que vous vous retrouvez libre de vos mouvements, les premières questions que la famille se pose :  qu'est-ce qu'il fait ? Qui fréquente-t-il ? Une femme ? Oui ? Deux ? Non ? A son âge. C'est sûr ? On les connaît ?
- Je m'organise encore comme il me plaît, ma fille. Ce n'est pas toi qui m'en empêcheras. Je suis encore responsable de mes actes, non ? Aurais-tu l'intention de me colloquer ?
- .../...
Non, je ne suis pas fâché. Quoi encore ?
- .../...
- Maintenant ? Pas question. Je vais me recoucher. Au revoir.
- .../...
- Je m'en fous !
Je vous jure ! Une famille pareille, je m'en passerais bien.

10:27 Écrit par Rhadamanthe dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Bonsoir, consoles-toi, dans toutes les familles il y a des problèmes.
Pour le Post précédent, toi, dans la version "homme" dans quelle catégorie te situes-tu ????
Dans l'attente d'une réponse..... je te souhaite une bonne fin de soirée et bisous........

Écrit par : Badette | 03/12/2007

Sado-macho ! Et m'essayer, c'est m'adopter. Cela te convient ?

Écrit par : rhadamanthe (l'auteur) | 03/12/2007

Les commentaires sont fermés.