08/11/2007

La femme lunatique.



Au premier quartier elle vous attache à ses pas
A la pleine lune vous promet ses doux appas
Au dernier quartier est de son erreur convaincue
A la nouvelle vous reproche de l'avoir crue
 
Mouais. En vérité, pas tellement excitante, cette définition. Mais tellement vraie ! 
 

00:27 Écrit par Rhadamanthe dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Bonsoir Rhadamanthe!
Je suis arrivée ici par hasard ... et comme je m'appelle "pleine lune" je m'interesse a ce poème..
Je te souhaite une année avec des clairs de lune agréables...
un bizou des Flandres
P.S. je reviendrai de temps en temps pour exercer mon français ...

Écrit par : luna llena | 05/01/2008

Les commentaires sont fermés.