15/10/2007

On déménage [3].


Des cartons, des cartons... encore des cartons... toujours des cartons. Même la nuit, en rêve, j'emballe. Comment est-ce possible de posséder autant d'assiettes, de verres, de potiches, de bidules... De temps à autre, je choisis une horreur en porcelaine ou autre et bing... cassée ! Non, je ne l'ai pas fait exprès... Trois cartons, un sac poubelle.
Je n'y arriverai jamais. Alors, je panique. Et plus je m'énerve, plus je ralentis. Plus je ralentis, plus la date de mon déménagement me paraît proche. Le cauchemar ! Des tas de gens m'ont promis de venir m'aider. Le feront-ils ? En clair, j'ai la trouille... Ce qui m'empêche de dormir, me crève, me rend inefficace. Je deviens fou. Je le suis déjà ? Possible...
- Lucienne, c'est quoi tous ces vieux cadenas dans une boîte ? Où sont les clés ? Tu ne sais pas ? Dans une boîte ? Il n'y a que cela ici, des boîtes ! Et les clés des boîtes ? Dans une autre boîte... Pfft !
Toutes ces boîtes me donnent soif. Alors, je bois... Où est le cognac ? Déjà emballé ? Dans une boîte ? Milliardidju...
- Mais Lucienne, il n'est plus temps d'admirer les objets. On n'avance pas !
- Je ne les contemple pas, je réfléchis...
- Oups, tu quoi ?
- Je me pose la question de savoir si je prends ou je laisse. Ces objets représentent des souvenirs, bons ou mauvais.
- Jette les machins qui t'en rappellent des mauvais. Cela fera deux-tiers de brol en moins à emporter.
- Certains me font penser à Maman...
- Alors... poubelle !
- Jules ! Je savais... Maman m'avait dit...
- Ah non, Lucienne. Ce n'est ni le moment, ni le lieu. Nous n'avons pas le temps.
- Jules ? Il y a quelqu'un.
Qui c'est celui-là ? Il a une tête d'emmerdeur, d'oiseau de proie, de charognard... bref, son museau ne me revient pas.
- Bonjour Monsieur. Que me vaut...
- J'ai appris que vous nous quittiez. Est-ce exact ?
- Oui. Et ensuite ?.
- Je viens voir si vous n'avez rien à vendre ?
- Si ! Ma belle-mère. Elle est dans une splendide urne (je me souviens du prix), là, sur la cheminée. Vingt-cinq euros, ça vous va ?
- Jules !!!

10:00 Écrit par Rhadamanthe dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Pssstttt, il faut encaisser mieux que ça! Vous avez oublié Rembrandt et ses toiles arachnéennes côté pile! C'est de la qualité d'autrefois, mon bon Monsieur, le moment est venu de mettre en valeur ce qui a accompagné un Homme d'exception... même si ce fut parfois contre son gré.

Écrit par : Pat. | 15/10/2007

Les commentaires sont fermés.